Où trouver les Fleurs de Bach près de chez soi ?

La plupart poussent en Suisse et, souvent, sous nos fenêtres ! Il suffit parfois d'ouvrir l'oeil en pleine ville, ou de s'élancer sur un chemin de campagne pour en découvrir quatre, cinq, dix en une seule balade !

Chaque fleur a ses préférences :

- le terrain : maigre, acide (pour la callune - Heather), prairie grasse (pour l’Etoile de Bethléem - Star of Bethleem), très humide (pour Mimulus), eau stagnante (pour la violette d’eau - Water Violet), etc.

- la situation géographique : adret (coteau sud) ou revers, ombre ou plein soleil, à tout vent ou protégé, altitude

- l’intervention de l’homme : chantiers, bords de route, terrain piétiné ou non, nature très sauvage.

Il est toujours très intéressant d’observer les endroits où se développent les plantes. On peut remarquer de nombreuses touffes d’une certaine plante sur quelques mètres carrés et l’absence totale de cette même plante un mètre plus loin, alors même que les graines auraient aisément pu se ressemer. La nature du terrain est très variable et les plantes souvent très exigeantes (pH de la terre, sels minéraux, etc.). Cela explique pourquoi nous avons parfois tant de peine à faire pousser une plante dans notre jardin ! De plus, il y a très nettement des plantes « conciliantes » et d’autres pas, des plantes modestes et d’autres très rapidement envahissantes qui empêchent leurs braves voisines de se développer !!!

Remarquons que quelques plantes sont, malgré tout, très rares chez nous. Heureuses les personnes qui découvrent, à l’état sauvage, la violette d’eau ou la gentiane !

Pour aller plus loin : la fiche individuelle de chaque fleur vous indique où vous avez le plus de chances de la trouver.